Déborah Jones, Directrice du Département Chimie du Solide et de la Matière Divisée (CSMD) de l’Institut Charles Gerhardt Montpellier vient de se voir attribuer la distinction de "Best Success Stories" par la Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking (FCH JU) pour les trois projets VOLUMETRIQ, GAIA et CRESCENDO qu’elle coordonne.  
 
Les prix ont été remis lors d’une cérémonie qui s’est tenue aux Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles le 20 novembre 2019, à laquelle ont assisté près de 300 représentants de l’industrie, de la recherche et de l’UE.
 
Parmi les 5 projets distingués cette année par le FCH JU (VOLUMETRIQ, GAIA, CRESCENDO, INSPIRE ET PEGASUS), l’ICGM est porteur ou partenaire de quatre d’entre eux.
 
Pour rappel, les FCH JU Awards ont été créé dans le but de faire progresser la technologie européenne des piles à combustible afin de les rendre plus abordables et compétitives. Les lauréats sont élus par un vote public et les projets distingués ouvrent la voie à une industrie européenne de la pile à combustible de classe mondiale, qui soutient l’énergie propre. Les FCH JU Awards mobilisent la communauté européenne des piles à combustible et de l’hydrogène autour de 24 nominés, 12 dans la catégorie "Success stories" et 12 dans la catégorie "Innovations".
 
Cette distinction offre une nouvelle visibilité aux activités de l'ICGM et de Deborah Jones dont le rôle de leader dans le domaine des piles à combustibles, des électrolyseurs et autres dispositifs électrochimiques à base d’hydrogène, est incontestable.
 
-----
Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking (FCH JU)
La Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking est un partenariat public-privé visant à renforcer la collaboration entre les industries et les PME, stimuler la recherche, le développement, le déploiement et la commercialisation des technologies de la pile à combustible et de l’hydrogène.
 
En savoir plus sur la FCH JU
Consulter le communiqué de presse de la FCH JU
En savoir plus sur le projet VOLUMETRIQ
En savoir plus sur le projet VOLUMETRIQ sur le site de la Commission Européenne
En savoir plus sur le projet CRESCENDO
En savoir plus sur le projet CRESCENDO sur le site de la Commission Européenne
En savoir plus sur le projet GAIA
En savoir plus sur le projet GAIA sur le site de la Commission Européenne
 

 

En collaboration avec des équipes de l’Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/UM/ENSCM) et du Laboratoire de chimie de la matière condensée de Paris (CNRS/Sorbonne Universités), notre collègue Danielle LAURENCIN de l'Institut Charles Gerhardt Montpellier (ICGM), vient de mettre au point une nouvelle méthode d’enrichissement isotopique en oxygène-17 très simple à mettre en œuvre, rapide et peu coûteuse. Pour la première fois, les chercheurs ont montré qu’il était possible d’avoir recours à la mécanochimie pour enrichir isotopiquement en oxygène-17 toute une variété de composés organiques et inorganiques. Ces résultats laissent présager une réelle popularisation de la RMN de l’oxygène-17 dans les années à venir, et a fortiori, une meilleure compréhension de la structure et de la réactivité de nombreux systèmes à base d’oxygène. Ces travaux ont été publiés dans la revue Angewandte Chemie le 28 avril dernier, et font par ailleurs l'objet d'une couverture dans ce même journal.
Thomas-Xavier Métro, Christel Gervais, Anthony Martinez, Christian Bonhomme and Danielle Laurencin Unleashing the Potential of 17 O NMR Spectroscopy Using Mechanochemistry, Angew. Chem.-Int. Edit. 2017, 56, 6803-6807
Les domaines de la séparation et de la purification des gaz demandent des matériaux dont la porosité doit-être parfaitement contrôlée. Actuellement, les zéolites, composés inorganiques poreux, sont le plus souvent utilisés, mais réclament beaucoup d’énergie pour leur recyclage. Notre collègue Guillaume Maurin du Département de Chimie Physique de l'ICGM, en collaboration avec des chercheurs de l’Université saoudienne KAUST1, de l’Institut Lavoisier Versailles,  vient de découvrir le KAUST-8, un metal organic framework (MOF) qui purifie le gaz naturel de son humidité et du dioxyde de carbone, tout en se recyclant facilement. Ces travaux sont publiés dans la revue Science le 19 mai dernier.
 

 

L'équipe CMOS du Département Chimie Moléculaire et Macromoléculaire de l’ICGM vient de voir ses résultats publiés dans la revue Materials Today.
Mené en collaboration avec l'équipe Aminoacides et Peptides de l’IBMM, ce travail présente la conception, la synthèse et l’évaluation biologique d’un nouveau type de matériau biomimétique, inspiré du collagène. La principale innovation réside dans l’approche ‘bottom-up’ et modulable de la synthèse de cet hydrogel. En effet, des peptides synthétiques sont modifiés avec des silanes et polymérisés dans des conditions compatibles avec l’encapsulation de cellules. La composition de l’hydrogel peut être modifiée à loisir. Ce travail vise une application dans le domaine de l’encapsulation de cellules souches pour la régénération tissulaire. A ce titre, il associe une équipe de l’IRMB (Institute of Regenerative Medecine and Biotherapy, Montpellier) et l’équipe Biopolymères de l’IBMM.

Les équipes AIME et CMOS des Départements Chimie du Solide et de la Matière Divisée et Chimie Moléculaire et Macromoléculaire viennent de publier leurs travaux dans la prestigieuse revue Nature Materials.


Les dispositifs de stockage électrochimique de l’énergie, batteries et supercondensateurs, sont constitués de deux électrodes séparées par un électrolyte. Jusque là, la quantité d’énergie stockée dépendait essentiellement de la nature des matériaux d’électrodes et le rôle de l’électrolyte était limité au transport des ions dans le milieu. D’une façon radicalement nouvelle, les équipes de l’ICGM ont montré que l’électrolyte contribuait aussi fortement au stockage de l’énergie, en particulier dans les supercondensateurs. En synthétisant des électrolytes à base de liquides ioniques chimiquement modifiés, ils ont ainsi permis d’augmenter la capacité de stockage jusqu’à 300%.


En savoir plus

Institut Charles Gerhardt Montpellier - Direction

UMR 5253 - CNRS/UM/ENSCM
  • Université de Montpellier
  • Place Eugène Bataillon
  • CC 1700 - Bâtiment 17 -1er étage
  • Tel: +33 (0)4 67 14 93 50
  • Email: direction@icgm.fr
Top