Patrick Lacroix-Desmazes du Département Chimie Moléculaire et Macromoléculaire de l'ICGM est coordonnateur du projet SUPERMET dont le lancement a eu lieu le 23 mai 2018 à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier.
Le projet SUPERMET a été sélectionné lors de l’appel à projet ERAMIN 2 sur le thème de la récupération de matières premières à partir de produits en fin de vie et co-financé par le programme européen Horizon 2020.
Il réunit à la fois des entreprises et laboratoires dont l'Institut Charles Gerhardt Montpellier, le Fraunhofer für Chemische Technologie, l'Heraeus Deutschland GmbH & Co. KG, l'INOE- ICIA et l'IFS.
L’objectif de ce projet de 3 ans est d’explorer de nouvelles techniques vertes pour le recyclage de métaux précieux à partir de catalyseurs usés. Il existe un large éventail d’applications pour les métaux précieux, aussi bien dans la pétrochimie, pour les catalyseurs d’émission automobile que dans la chimie fine. Le principal défi technique relevé par ce projet est de développer et de tester de nouveaux copolymères jouant le rôle d’additifs d’extraction pour l’extraction de métaux précieux dans le CO2 supercritique sur de véritables catalyseurs usés. Les techniques de fluides supercritiques sont particulièrement intéressantes pour réduire la quantité d’eaux usées, éviter l’usage de solvants toxiques et préserver les matériaux traités.
 
 
Catherine Bied du Département Chimie Moléculaire et Macromoléculaire de l'ICGM a organisé cette année avec son association "Les Moléclowns", l’opération "Canal chimie", qui s'est tenue du 26 mai au 6 juillet dernier et qui se composait de 3 volets : une journée européenne d’échange sur la médiation de la chimie (JEEMC) le 23 mai ; les journées "Chimie et terroir" du 24 au 26 mai ; et la "caravane de la chimie" du 29 mai au 5 juillet.
Au total, ce sont près de 700 collégiens et lycéens de l'Académie qui se sont rendus à ces rencontres. Au programme, les élèves ont pu visiter les différents stands de chimie animés par des chercheurs et des correspondants régionaux de "Chimie et société", autour des thèmes : CO2 dans tous ses états, chimie et énergie renouvelables, chimie et parfums, radioactivité, algues, huitres,…
En parallèle, la caravane de la chimie s'est arrêtée dans 12 écoles primaires de villages situés au bord du canal du midi, à travers 4 départements. Des ateliers pour primaires ont été proposés et le spectacle "Marmites et molécules" a été joué à 6 de ces étapes.
Cette opération a reçu le soutien de la Région Occitanie, des rectorats académies de Montpellier et de Toulouse, de l’Université de Montpellier, de la COMUE LR, de la faculté des sciences, de la Société chimique de France, et de Chimie et Société Occitanie.
Les inscriptions à la 7ème école d'été du LabEx CheMISyst sont en cours.
Centrée sur le thème "Comportement d’un système chimique naturel et fonctionnel en présence d’électrolytes : cas du bois", cette école aura lieu du lundi 27 aout au vendredi 31 aout 2018 à l’Ecole des Mines d’Alès.
20 places sont ouvertes aux doctorants, post-doc, et chercheurs de la communauté Balard et du LabEx CheMISyst.
La date limite d’inscription est fixée au 5 juillet 2018.
A noter : la participation à l’école valide un crédit à l’ED Sciences Chimiques Balard.
Après un passage remarqué à la Maison des Etudiants Aimé Schoenig au mois de février 2017, le groupe COSA a présenté une nouvelle soirée projection sur le thème Art & Science le 15 mai dernier à l'ENSCM Campus Balard.
A cette occasion, près d'une cinquantaine de personnes se sont réunies pour assister à la projection d'extraits de courts-métrages proposée et dressant un panorama lié aux questions de dénombrement, de symétrie et d'échelle, d'expérience et de processus.
A l'issue de la projection, les spectateurs ont pu échanger autour d'un pot convivial et arpenter l'exposition créée à partir d'images scientifiques et artistiques émanant des laboratoires de recherche (ICGM / IES) du groupe COSA.
Une belle soirée placée sous le signe de l'interdisciplinarité entre les Arts et les Sciences.

 

En collaboration avec des équipes de l’Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/UM/ENSCM) et du Laboratoire de chimie de la matière condensée de Paris (CNRS/Sorbonne Universités), notre collègue Danielle LAURENCIN de l'Institut Charles Gerhardt Montpellier (ICGM), vient de mettre au point une nouvelle méthode d’enrichissement isotopique en oxygène-17 très simple à mettre en œuvre, rapide et peu coûteuse. Pour la première fois, les chercheurs ont montré qu’il était possible d’avoir recours à la mécanochimie pour enrichir isotopiquement en oxygène-17 toute une variété de composés organiques et inorganiques. Ces résultats laissent présager une réelle popularisation de la RMN de l’oxygène-17 dans les années à venir, et a fortiori, une meilleure compréhension de la structure et de la réactivité de nombreux systèmes à base d’oxygène. Ces travaux ont été publiés dans la revue Angewandte Chemie le 28 avril dernier, et font par ailleurs l'objet d'une couverture dans ce même journal.
Thomas-Xavier Métro, Christel Gervais, Anthony Martinez, Christian Bonhomme and Danielle Laurencin Unleashing the Potential of 17 O NMR Spectroscopy Using Mechanochemistry, Angew. Chem.-Int. Edit. 2017, 56, 6803-6807
Les domaines de la séparation et de la purification des gaz demandent des matériaux dont la porosité doit-être parfaitement contrôlée. Actuellement, les zéolites, composés inorganiques poreux, sont le plus souvent utilisés, mais réclament beaucoup d’énergie pour leur recyclage. Notre collègue Guillaume Maurin du Département de Chimie Physique de l'ICGM, en collaboration avec des chercheurs de l’Université saoudienne KAUST1, de l’Institut Lavoisier Versailles,  vient de découvrir le KAUST-8, un metal organic framework (MOF) qui purifie le gaz naturel de son humidité et du dioxyde de carbone, tout en se recyclant facilement. Ces travaux sont publiés dans la revue Science le 19 mai dernier.
 

 

L'équipe CMOS du Département Chimie Moléculaire et Macromoléculaire de l’ICGM vient de voir ses résultats publiés dans la revue Materials Today.
Mené en collaboration avec l'équipe Aminoacides et Peptides de l’IBMM, ce travail présente la conception, la synthèse et l’évaluation biologique d’un nouveau type de matériau biomimétique, inspiré du collagène. La principale innovation réside dans l’approche ‘bottom-up’ et modulable de la synthèse de cet hydrogel. En effet, des peptides synthétiques sont modifiés avec des silanes et polymérisés dans des conditions compatibles avec l’encapsulation de cellules. La composition de l’hydrogel peut être modifiée à loisir. Ce travail vise une application dans le domaine de l’encapsulation de cellules souches pour la régénération tissulaire. A ce titre, il associe une équipe de l’IRMB (Institute of Regenerative Medecine and Biotherapy, Montpellier) et l’équipe Biopolymères de l’IBMM.

Notre collègue Nicolas Louvain de l'équipe AIME du Département Chimie du Solide et de la Matière Divisée (CSMD) vient d'être élu au Conseil d'Administration de la Société Chimique de France, CA de l'Association nationale. Cette élection conduit à un mandat d'une ou deux années. Rappelons que Nicolas Louvain est également Président de la section régionale Languedoc-Roussillon de la Société Chimique de France (SCF-LR).

Avec cette nouvelle nomination, la section régionale Languedoc-Roussillon de la SCF sera ainsi représentée au Conseil d'Administration de la Société savante de tous les chimistes.

Retour sur la soirée Science & Art - Groupe COnnexion Science & Art (COSA)
Pour sa première manifestation officielle, le groupe COSA (COnnexion Science & Art) initié par l’ICGM, l’IES, l’ENSAM et l’ESBAMMM, a participé aux lundis culturels de la Maison des Etudiants Aimé Schoenig à Montpellier le lundi 20 février 2017.


A cette occasion, une quarantaine de personnes se sont rassemblées lors de cette soirée qui mêlait projection d’extraits de courts-métrages, débat et exposition d’images scientifiques. En première partie de soirée, les spectateurs ont pu découvrir une première séquence visuelle de 45 minutes autour des questions de dénombrement, de symétrie et d’échelle. La deuxième partie de soirée était quant à elle consacrée à des questions d’expérience et de processus. A l’issue de la projection, les spectateurs ont participé à une discussion sur la thématique Art & Science puis ont été invités à un apéritif convivial leur permettant de déambuler dans la MDE autour d’une exposition d’images scientifiques issues des deux laboratoires de recherche du groupe COSA (ICGM et IES).


Une belle réussite pour le groupe COSA qui a placé cette soirée sous le signe des relations entre des champs a priori éloignés mais qui s’avèrent particulièrement complémentaires.

Les équipes AIME et CMOS des Départements Chimie du Solide et de la Matière Divisée et Chimie Moléculaire et Macromoléculaire viennent de publier leurs travaux dans la prestigieuse revue Nature Materials.


Les dispositifs de stockage électrochimique de l’énergie, batteries et supercondensateurs, sont constitués de deux électrodes séparées par un électrolyte. Jusque là, la quantité d’énergie stockée dépendait essentiellement de la nature des matériaux d’électrodes et le rôle de l’électrolyte était limité au transport des ions dans le milieu. D’une façon radicalement nouvelle, les équipes de l’ICGM ont montré que l’électrolyte contribuait aussi fortement au stockage de l’énergie, en particulier dans les supercondensateurs. En synthétisant des électrolytes à base de liquides ioniques chimiquement modifiés, ils ont ainsi permis d’augmenter la capacité de stockage jusqu’à 300%.


En savoir plus

Institut Charles Gerhardt Montpellier - Direction

UMR 5253 - CNRS/UM/ENSCM
  • Université de Montpellier
  • Place Eugène Bataillon
  • CC 1700 - Bâtiment 17 -1er étage
  • Tel: +33 (0)4 67 14 93 50
  • Email: direction@icgm.fr
Top