La dernière étape du renouvellement du Conseil d’administration de la Société Chimique de France (SCF) est terminée et la liste des 24 membres du nouveau CA de la SCF est officielle.
Parmi eux se trouve notre collègue Vincent Ladmiral du Département Chimie Moléculaire et Macromoléculaire (CMM) de l'ICGM, qui était depuis 2016 vice-président du GFP/Division chimie des polymères et Matériaux de la SCF et qui s'est vu nommé au Conseil d'Administration.
 
Lundi 3 décembre 2018, lors de la 1ère réunion du nouveau conseil d’administration, il a été procédé à l’élection du bureau pour les années 2018 à 2021. Notre collègue Marc Taillefer du Département CMM de l'ICGM s'est ainsi vu nommé à la Présidence de la SCF.
 
Ont été également élus : Aline Auroux, Secrétaire général ; Albert Descoqs, Trésorier ; Yves Génisson, Vice-président Coordination générale et Entités opérationnelles ; Alexandre Hervé, Vice-président Jeunes chimistes ; Jean-François Rousseau, Vice-président Industrie ; et Patricia Pineau, Rédactrice en chef de L’Actualité Chimique.
 
Les membres du nouveau conseil d'administration sont déjà à pied d'œuvre, avec un premier bureau qui s'est tenu le 4 décembre dernier.
 
 
 
Dorothée Berthomieu du Département Physique Chimie de l'ICGM vient d'être nommée à la Présidence du Conseil Scientifique du CNRS.
Le Conseil Scientifique du CNRS est constitué de 30 membres (11 élus ou 19 nommés), des mondes scientifique et économique.
Pour le mandat 2018/2023, les sept élus sont : Dorothée Berthomieu (chimie) à la présidence ; Anne-Magali Seydoux Guillaume (INSU) au secrétariat scientifique et Philippe Büttgen (philosophie), Stéphane Delalande (science des matériaux), Chantal Abergel (biologie), Ghislaine Gallenga (anthropologie), Pierre-Yves Saillant (élu C) au bureau.
Gilles Halbout, Président de la ComUE LR-Universités, a le plaisir de vous convier à la journée "Bâtiment Intelligent", 1er volet du cycle de conférences "Energie et Ville Durable".
 
Dans une optique de développement durable, et en lien avec la mise en place du scénario RÉPOS (Région à Énergie POSitive) par la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, l’aménagement urbain des territoires est un enjeu prioritaire. Le bâtiment intelligent, à savoir un bâtiment basse consommation, voire à énergie positive, qui communique avec son environnement, est l’une des clés d’une transition énergétique réussie. 
 
Lors de cette journée, les Universités, Ecoles et Centres de Recherche en Région Occitanie-Est vont croiser leurs regards sur l’Énergie au service du "Bâtiment Intelligent".
La journée se terminera par une table ronde en présence de la Région Occitanie, de l'ADEME, de la SATT AxLR et de l'Opération Campus qui présenteront les priorités régionales et les financements possibles.
La manifestation se déroulera le 18 décembre 2018 à partir de 9h30 à la ComUE LR-Universités, dans l'Amphithéâtre Forcrand, 8 rue de l'Ecole Normale à Montpellier.
 
Cette journée est ouverte à l'ensemble de la communauté de l'enseignement supérieur et de la recherche en région (étudiants, enseignants, chercheurs, administratifs) et aux partenaires, publics comme privés.

 

Plus d'informations et programme en ligne - Inscription gratuite mais obligatoire en ligne

Capter les gaz toxiques produits par l’industrie ? Il y a des matériaux pour ça. Purifier les ressources fossiles extraites du sol ? Ces mêmes objets peuvent s’en occuper. Ces matériaux, ce sont des hybrides poreux faits d’oxydes de métal connectés par un ligand organique.

Une famille de ces matériaux vient d’être identifiée par des scientifiques de l'Université saoudienne KAUST et de notre collègue Guillaume Maurin du Département Chimie Physique (CP) de l'ICGM. Ces hybrides ont le potentiel de piéger simultanément dans leurs pores nanoscopiques le dioxyde de carbone et l’hydrogène sulfuré.

Ces travaux ont été publiés dans la revue Nature Energy le 29 octobre 2018.

 

Y. Belmabkhout, P.M. Bhatt, K. Adil, R.S. Pillai, A. Cadiau, A. Shkurenko, G. Maurin, L. Gongping, W.J. Koros & M. Eddaoudi
Natural gas upgrading using a fluorinated MOF with tuned H2S/CO2 adsorption selectivity
Nature Energy – Octobre 2018

DOI: 10.1038/s41560-018-0267-0

 

En savoir plus

Le Professeur Myungeun Seo de la Graduate School of Nanoscience and Technology du Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST) sera invité par le Département Chimie Moléculaire et Macromoléculaire (CMM) de l'ICGM au mois de décembre 2018.
A cette occasion, il présentera un séminaire le 14 décembre 2018 à 10h30 sur la thématique "Synthesis of porous polymers with tailored porous space" dans la salle de conférence du bâtiment Recherche de l'ENSCM centre ville.

Le Docteur Nitin Patil du Catalysis and Organic SynthesisLaboratory, Indian Institute of Science Education and Research, India, sera invité par le Département Chimie Moléculaire et Macromoléculaire (CMM) de l'ICGM le 13 décembre 2018.

A l'occasion de sa venue dans le cadre des séminaires de l'ED Sciences Chimiques Balard, il présentera un séminaire à 14h  dans l'amphithéâtre Godechot de l'ENSCM, Campus Balard.

Contact

Notre collègue Bertrand Rebière du Plateau Technique ICGM et Didier Cot de l'Institut Européen des Membranes sont à l'origine de l'exposition "Poussières fécondes ou le pollen révélé" qui se déroulera au Domaine de Restinclières à Prades le Lez du 8 décembre 2018 au 6 janvier 2019.
Dans la pénombre, le visiteur de cette exposition sera immergé au cœur des pollens de fleurs avec des photographies issues d’un microscope à balayage (grossies 1000 fois) et se verra ainsi proposer une plongée dans le monde de l’infiniment petit.
Le dimanche 9 décembre 2018 à 14h30, Bertrand Rebière et Didier Cot proposeront une visite guidée de l'exposition au cours de laquelle vous saurez tout sur le microscope à balayage.
Enjeu technologique et environnemental de plus en plus important, la récupération de chaleur peut passer par l'adsorption/désorption de vapeur d'eau. Notre collègue Guillaume Maurin du Département de Chimie Physique de l'ICGM, en collaboration avec des chercheurs de l'Institut des matériaux poreux de Paris (CNRS/ENS Paris/ESPCI Paris/PSL Université), vient de créer un nouveau matériau hybride nanoporeux, robuste et réalisé en conditions vertes. Selon ces travaux qui viennent d'être publiés dans la prestigieuse revue Nature Energy du 22 octobre 2018, cette poudre présente des performances pour la réfrigération jusqu'à 60% supérieures aux meilleures solutions actuelles.
 
S. Wang, JS. Lee, M. Wahiduzzaman, J. Park, M. Muschi, C. Martineau-Corcos, A. Tissot, K. Ho Cho, J. Marrot, W. Shepard, G. Maurin, JS. Chang, and C. Serre.
A Robust Energy-Efficient Metal-Organic Framework Adsorbent for Refrigeration
Nature Energy - October 2018
 
Le Docteur Michel Meyer de l'Institut de Chimie Moléculaire de l'Université de Bourgogne, sera invité par le Département Chimie du Solide et de la Matière Divisée (CMSD) de l'ICGM, le 20 décembre 2018.
A l'occasion de sa venue dans le cadre des séminaires de l'Ecole Doctorale 459, le Docteur Michel Meyer présentera un séminaire sur "Un nouveau regard sur les sidérophores hydroxamiques : de la chélation d'actinides au développement de radiotraceurs pour l'imagerie médicale" à 14h à l'ENSCM Campus Balard.
A noter : ce séminaire est une reprogrammation du séminaire qui aurait du se dérouler le 18 octobre 2018.
 

 

En collaboration avec des équipes de l’Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/UM/ENSCM) et du Laboratoire de chimie de la matière condensée de Paris (CNRS/Sorbonne Universités), notre collègue Danielle LAURENCIN de l'Institut Charles Gerhardt Montpellier (ICGM), vient de mettre au point une nouvelle méthode d’enrichissement isotopique en oxygène-17 très simple à mettre en œuvre, rapide et peu coûteuse. Pour la première fois, les chercheurs ont montré qu’il était possible d’avoir recours à la mécanochimie pour enrichir isotopiquement en oxygène-17 toute une variété de composés organiques et inorganiques. Ces résultats laissent présager une réelle popularisation de la RMN de l’oxygène-17 dans les années à venir, et a fortiori, une meilleure compréhension de la structure et de la réactivité de nombreux systèmes à base d’oxygène. Ces travaux ont été publiés dans la revue Angewandte Chemie le 28 avril dernier, et font par ailleurs l'objet d'une couverture dans ce même journal.
Thomas-Xavier Métro, Christel Gervais, Anthony Martinez, Christian Bonhomme and Danielle Laurencin Unleashing the Potential of 17 O NMR Spectroscopy Using Mechanochemistry, Angew. Chem.-Int. Edit. 2017, 56, 6803-6807
Les domaines de la séparation et de la purification des gaz demandent des matériaux dont la porosité doit-être parfaitement contrôlée. Actuellement, les zéolites, composés inorganiques poreux, sont le plus souvent utilisés, mais réclament beaucoup d’énergie pour leur recyclage. Notre collègue Guillaume Maurin du Département de Chimie Physique de l'ICGM, en collaboration avec des chercheurs de l’Université saoudienne KAUST1, de l’Institut Lavoisier Versailles,  vient de découvrir le KAUST-8, un metal organic framework (MOF) qui purifie le gaz naturel de son humidité et du dioxyde de carbone, tout en se recyclant facilement. Ces travaux sont publiés dans la revue Science le 19 mai dernier.
 

 

L'équipe CMOS du Département Chimie Moléculaire et Macromoléculaire de l’ICGM vient de voir ses résultats publiés dans la revue Materials Today.
Mené en collaboration avec l'équipe Aminoacides et Peptides de l’IBMM, ce travail présente la conception, la synthèse et l’évaluation biologique d’un nouveau type de matériau biomimétique, inspiré du collagène. La principale innovation réside dans l’approche ‘bottom-up’ et modulable de la synthèse de cet hydrogel. En effet, des peptides synthétiques sont modifiés avec des silanes et polymérisés dans des conditions compatibles avec l’encapsulation de cellules. La composition de l’hydrogel peut être modifiée à loisir. Ce travail vise une application dans le domaine de l’encapsulation de cellules souches pour la régénération tissulaire. A ce titre, il associe une équipe de l’IRMB (Institute of Regenerative Medecine and Biotherapy, Montpellier) et l’équipe Biopolymères de l’IBMM.

Notre collègue Nicolas Louvain de l'équipe AIME du Département Chimie du Solide et de la Matière Divisée (CSMD) vient d'être élu au Conseil d'Administration de la Société Chimique de France, CA de l'Association nationale. Cette élection conduit à un mandat d'une ou deux années. Rappelons que Nicolas Louvain est également Président de la section régionale Languedoc-Roussillon de la Société Chimique de France (SCF-LR).

Avec cette nouvelle nomination, la section régionale Languedoc-Roussillon de la SCF sera ainsi représentée au Conseil d'Administration de la Société savante de tous les chimistes.

Retour sur la soirée Science & Art - Groupe COnnexion Science & Art (COSA)
Pour sa première manifestation officielle, le groupe COSA (COnnexion Science & Art) initié par l’ICGM, l’IES, l’ENSAM et l’ESBAMMM, a participé aux lundis culturels de la Maison des Etudiants Aimé Schoenig à Montpellier le lundi 20 février 2017.


A cette occasion, une quarantaine de personnes se sont rassemblées lors de cette soirée qui mêlait projection d’extraits de courts-métrages, débat et exposition d’images scientifiques. En première partie de soirée, les spectateurs ont pu découvrir une première séquence visuelle de 45 minutes autour des questions de dénombrement, de symétrie et d’échelle. La deuxième partie de soirée était quant à elle consacrée à des questions d’expérience et de processus. A l’issue de la projection, les spectateurs ont participé à une discussion sur la thématique Art & Science puis ont été invités à un apéritif convivial leur permettant de déambuler dans la MDE autour d’une exposition d’images scientifiques issues des deux laboratoires de recherche du groupe COSA (ICGM et IES).


Une belle réussite pour le groupe COSA qui a placé cette soirée sous le signe des relations entre des champs a priori éloignés mais qui s’avèrent particulièrement complémentaires.

Les équipes AIME et CMOS des Départements Chimie du Solide et de la Matière Divisée et Chimie Moléculaire et Macromoléculaire viennent de publier leurs travaux dans la prestigieuse revue Nature Materials.


Les dispositifs de stockage électrochimique de l’énergie, batteries et supercondensateurs, sont constitués de deux électrodes séparées par un électrolyte. Jusque là, la quantité d’énergie stockée dépendait essentiellement de la nature des matériaux d’électrodes et le rôle de l’électrolyte était limité au transport des ions dans le milieu. D’une façon radicalement nouvelle, les équipes de l’ICGM ont montré que l’électrolyte contribuait aussi fortement au stockage de l’énergie, en particulier dans les supercondensateurs. En synthétisant des électrolytes à base de liquides ioniques chimiquement modifiés, ils ont ainsi permis d’augmenter la capacité de stockage jusqu’à 300%.


En savoir plus

Institut Charles Gerhardt Montpellier - Direction

UMR 5253 - CNRS/UM/ENSCM
  • Université de Montpellier
  • Place Eugène Bataillon
  • CC 1700 - Bâtiment 17 -1er étage
  • Tel: +33 (0)4 67 14 93 50
  • Email: direction@icgm.fr
Top