SUPERMET, un projet pour la récupération de produits en fin de vie

Patrick Lacroix-Desmazes du Département Chimie Moléculaire et Macromoléculaire de l'ICGM est coordonnateur du projet SUPERMET dont le lancement a eu lieu le 23 mai 2018 à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier.
Le projet SUPERMET a été sélectionné lors de l’appel à projet ERAMIN 2 sur le thème de la récupération de matières premières à partir de produits en fin de vie et co-financé par le programme européen Horizon 2020.
Il réunit à la fois des entreprises et laboratoires dont l'Institut Charles Gerhardt Montpellier, le Fraunhofer für Chemische Technologie, l'Heraeus Deutschland GmbH & Co. KG, l'INOE- ICIA et l'IFS.
L’objectif de ce projet de 3 ans est d’explorer de nouvelles techniques vertes pour le recyclage de métaux précieux à partir de catalyseurs usés. Il existe un large éventail d’applications pour les métaux précieux, aussi bien dans la pétrochimie, pour les catalyseurs d’émission automobile que dans la chimie fine. Le principal défi technique relevé par ce projet est de développer et de tester de nouveaux copolymères jouant le rôle d’additifs d’extraction pour l’extraction de métaux précieux dans le CO2 supercritique sur de véritables catalyseurs usés. Les techniques de fluides supercritiques sont particulièrement intéressantes pour réduire la quantité d’eaux usées, éviter l’usage de solvants toxiques et préserver les matériaux traités.
 
 

Institut Charles Gerhardt Montpellier - Direction

UMR 5253 - CNRS/UM/ENSCM
  • Université de Montpellier
  • Place Eugène Bataillon
  • CC 1700 - Bâtiment 17 -1er étage
  • Tel: +33 (0)4 67 14 93 50
  • Email: direction@icgm.fr
Top