Chalcogénures : structure, dynamique, ionique du solide

Nous nous intéressons depuis toujours à la structure des matériaux chalcogénures. En particulier, nous essayons d’étudier le phénomène d’exaltation de la conductivité dans divers matériaux conducteurs ioniques, à la fois d’un point de vue expérimental et théorique. Le but est de produire des électrolytes avec une conduction ionique très élevée. Plusieurs types de matériaux présentent la propriété d’exalter la conductivité : les composés nanostructurés avec la coexistence de nanophases isolantes et conductrices, les verres contenant deux formateurs de verre, les verres présentant une séparation de phase.





D’un point de vue expérimental, nous essayons de produire de nouveaux matériaux à l’échelle nanométrique, en utilisant le mélange mécanique d’une part, et le frittage flash (Spark Plasma Sintering) d’autre part. Nous essayons de mieux appréhender le phénomène de conductivité locale par microscopie en champ proche. En particulier la microscopie en champ proche et la microscopie à force atomique sont employées pour :

  • explorer les caractéristiques électriques d’une phase particulière dans les matériaux multiphasés (soit matériaux à séparation de phase, soit composés nanostructurés) et pour
  • observer les sauts de conductivité in situ (phénomène de commutation) dans les compositions vitreuses utilisées dans le développement des mémoires électriques.

Institut Charles Gerhardt Montpellier - Direction

UMR 5253 - CNRS/UM/ENSCM
  • Université de Montpellier
  • Place Eugène Bataillon
  • CC 1700 - Bâtiment 17 -1er étage
  • Tel: +33 (0)4 67 14 93 50
  • Email: direction@icgm.fr
Top