Verres thermogénérateurs

De façon générale les matériaux thermoélectriques sont des matériaux cristallisés bons conducteurs dont la conductivité thermique doit être « détériorée ». Notre projet part de l’hypothèse inverse, un verre ou une vitro-céramique, mauvais conducteurs thermiques pourraient devenir de bons thermo-éléments si l’on arrivait à améliorer leur conductivité électrique.

C’est sur ce postulat que nous avons bâti un projet avec 4 autres partenaires (ICMPE-Paris, IJL-Nancy, GEMH-Limoges et ITN-Portugal). Nous intervenons dans ce projet soutenu par l’ANR (projet VTG) par notre capacité à produire des verres chalcogénures contenant des métaux (Ag, Cu) et par notre compétence dans le domaine des verres conducteurs. Notre but est d’identifier et de caractériser des verres tellurures susceptibles par « dopage » et/ou cristallisation partielle d’être optimisés pour devenir de bons thermo-éléments autour de la température ambiante.














Institut Charles Gerhardt Montpellier - Direction

UMR 5253 - CNRS/UM/ENSCM
  • Université de Montpellier
  • Place Eugène Bataillon
  • CC 1700 - Bâtiment 17 -1er étage
  • Tel: +33 (0)4 67 14 93 50
  • Email: direction@icgm.fr
Top