Réponse dynamique des solides poreux sous divers stimuli & Résolution/Prédiction structurale de solides poreux

Les matériaux MOFs flexibles sont aussi envisagés pour leur utilisation dans le domaine du stockage mécanique de l’énergie. L’équipe a développé une approche expérience/simulation couplant la diffraction des Rayons X sous pression et la simulation moléculaire pour identifier un certain nombre de MOFs comme nano-amortisseurs. L’équipe DAMP a par ailleurs prédit un nouveau concept de captage du CO2 basé sur l’utilisation de MOFs flexibles dont l’ouverture de la porosité est contrôlée par l’application d’un champ électrique pour permettre l’adsorption sélective de CO2 vis-à-vis d’autres molécules comme CH4 and N2.



L’équipe développe une expertise dans le domaine de la résolution structurale en couplant la  diffraction des Rayons X sur poudre et des outils novateurs de modélisation avec le développement d’un nouveau code de calcul qui permet de prédire les structures 3D de MOFs qui peuvent être formées par association de briques organiques et inorganiques. Ces travaux ont permis de résoudre la structure d’un grand nombre de MOFs présentant des structures complexes et/ou de très faibles cristallinités.
Nous pouvons souligner deux exemples récents le MIP-200 et le MIP-202 qui se sont révélés très prometteurs pour les applications dans le domaine de l’adsorption d’eau et de la conduction protonique.  

Institut Charles Gerhardt Montpellier - Direction

UMR 5253 - CNRS/UM/ENSCM
  • Université de Montpellier
  • Place Eugène Bataillon
  • CC 1700 - Bâtiment 17 -1er étage
  • Tel: +33 (0)4 67 14 93 50
  • Email: direction@icgm.fr
Top